Sélection Départementale : Les objectifs Imprimer Envoyer
Haut niveau - Mixte

 

OBJECTIF PRIORITAIRE : DETECTER


ESPRIT DE LA COMPETITION :


Les inter-comités répondent à 2 principaux objectifs :

  • Assurer, sur l’ensemble du territoire, la détection et l’émergence initiales des réels potentiels de joueurs (ses) et de Jeunes Arbitres, afin de faciliter leur orientation vers les structures d’accès au haut niveau.
  • Créer une dynamique identitaire dans les Comités, être un support à la politique technique fédérale à l’échelon départemental.

La détection - formation des joueurs (ses) et des J.A. méritent le même investissement de la part  des comités et des ligues. Au même titre que les jeunes joueurs (ses) présents, les J.A. sont l’image du travail de formation et de détection dans la ligue et le comité.

Il est donc rappelé à l’ensemble des participants et des accompagnants qu’aucun objectif de résultat  ne devrait supplanter la priorité accordée à la détection, et que l’esprit sportif et convivial doit être cultivé avec le plus grand soin par tous lors des différents tours.


Dans le souci de privilégier la détection sans dénaturer la compétition, la Direction Technique Nationale préconise à tous les managers d’éviter :

  • le recours à la prise en individuelle stricte sur un (e) joueur (se) adverse
  • le recours au changement attaquant-défenseur systématique.


PARTICIPANTS :

Compétition à 5 tours et tournoi final, ouverte à toutes les sélections départementales, ou bi-départementales autorisées par le groupe de pilotage des Inter Comités (cf « Association de Comités »). Chaque comité reste libre de son inscription à la phase nationale.

A l’issue d’une phase régionale de classement, organisée sous couvert des ligues et dont l’objectif prioritaire doit rester la détection, le statut de tête de série (entrée au 3ème tour national) est proposé aux :

  • 1er de chaque Ligue
  • 2nd des 8 ligues à plus grand nombre de licenciées (ce sont les mêmes en garçons et filles dans un ordre différent : PIFO-Bretagne-Aquitaine-Pays de la Loire-Normandie-LIFE- Dauphiné Savoie- Alsace)
  • le 2nd des ligues, en dehors des 8 ligues pré – citées, ayant qualifié un comité, dans le sexe considéré, parmi les 6 finalistes métropolitains la saison précédente

Les autres sélections inscrites intègrent la phase nationale dès le 1er tour. Si un Comité, de par son   classement lors de la phase régionale se trouve avoir un statut de tête de série potentiel, mais ne souhaite pas en bénéficier, il intègre la phase nationale dès le 1er tour. Dans ce cas, il n’est pas procédé à remplacement dans la liste des têtes de série.


ASSOCIATION DE COMITES :

Afin de favoriser la participation d’un maximum de comités de toutes tailles à la phase nationale,   l’association de 2 comités limitrophes de la même ligue peut être autorisée par le « Groupe de pilotage des Inter - Comités ». Les comités souhaitant s’associer déposeront une demande d’association (jointe au présent règlement) où figurera l’avis consultatif du Président de ligue et du CTS coordonnateur de l’E.T.R.

Il est souhaitable que chaque comité se présente individuellement à la phase régionale.

Si l’un des 2 comités, à l’issue de la phase régionale, peut prétendre à un statut de tête de série, ce statut sera maintenu pour l’association autorisée des 2 comités.

L’association de 2 comités peut se réaliser soit en masculin seulement, soit en féminin seulement, soit dans les 2. Un même comité peut s’associer avec 2 comités différents en masculin et en féminin à condition qu’il s’agisse de 2 comités limitrophes et de la même ligue.

L’accord donné par le « Groupe de pilotage des Inter – Comités » n’est valable que pour la saison sportive considérée, et donc sujet à demande de renouvellement annuel si besoin.

 

ARCHITECTURE SPORTIVE DE LA COMPETITION:

1er tour national à X équipes :

Tournois de proximité prioritairement de 4, mais selon le nombre d’engagés, certains pourront être de 3 ou 5.

Pas d’éliminés.

Ce tournoi est une phase de brassage qui sert à évaluer les forces en présence pour composer     équitablement les tournois éliminatoires du 2ème tour national.

2ème tour national à X équipes :

Même organisation qu’au 1er tour avec recomposition des poules en essayant de respecter la double contrainte de logique sportive et de proximité géographique.

Le nombre de qualifiés issus du 2nd tour, donc par poule, est calculé pour arriver à 48 équipes au 3ème tour, têtes de séries comprises.

3ème tour national à 48 équipes…Entrée des têtes de série:

12 tournois de 4 équipes.

3 qualifiés afin de diminuer le risque qu’un Comité tête de série ne soit éliminé sur un seul et unique tour national. L’organisation des tournois est prioritairement accordée aux comités issus des 2 premiers tours.

4ème tour national à 36 équipes :

9 tournois de 4 équipes.

2 qualifiés par tournoi

5ème tour national à 18 équipes :

6 tournois à 3 équipes.

1 seul qualifié par tournoi

Finales à 8 équipes:

Les 6 qualifiés métropolitains et les 2 qualifiés des DOM-TOM.

2 poules de 4 constituées par tirage au sort.
Classement de 1 à 4, demi-finales croisées 1X2, match de classement, finales de niveau.


SUIVI DE LA DETECTION :

Afin de fiabiliser la détection, un délégué technique fédéral est désigné sur chaque tour national par le C.T.S. Responsable de zone de la filière masculine ou féminine du comité organisateur du tournoi. C’est un cadre « expert » de la détection et de la formation des jeunes dans la filière fédérale, souvent CTS ou CTF de Ligue responsable de Pôle. En aucun cas, ce délégué ne peut encadrer une équipe participante à quelque titre que ce soit. Il est garant de l’esprit de la compétition, de l’application de son règlement technique. Il fait remonter au responsable de zone la fiche de détection informatique unique sur l’ensemble du territoire, charge à ce dernier d’assurer la diffusion de l’information aux divers responsables de la détection fédérale des équipes concernées par le tournoi.

Les frais de déplacement de ce délégué fédéral sont pris en charge par l’ETR quand il agit sur son territoire régional (future intégration aux signatures de conventions ETR), et par la FFHB quand, exceptionnellement, il est amené à sortir de sa ligue.

Le croisement des différentes fiches doit déboucher sur une détection de zone plus fiable.

Par ailleurs et indépendamment du suiveur local d’arbitrage qui conserve ses prérogatives sur le tournoi, le délégué technique fédéral indiquera sur cette fiche son classement des paires de jeunes arbitres présentes sur le tournoi. Une évaluation est en cours.


 
 

Trouver un club

Les Instances du Hand

Nos Partenaires

Numéro 14

En ligne

Nous avons 130 invités en ligne